loader image

Étiquette : <span>équicien</span>

vignette equicie En savoir plus

L’équicie

Enfant allongé sur le dos du cheval

L’Équicie

C’est faire le pari qu’au travers de l’établissement d’une relation positive avec le cheval, toute personne, quelles que soient ses difficultés, puisse mobiliser des compétences qui l’aident à s’épanouir et à vivre en harmonie avec son environnement social.

C’est la pratique de la relation d’aide avec le cheval comme partenaire. Elle s’inscrit dans les actions à médiation animale, et est dispensée par des professionnels formés au métier d’équicien.

Accompagner

Accompagner chaque personne, au travers de la relation avec le cheval, vers une meilleure compréhension d’elle-même et du monde qui l’entoure, dans une démarche philosophique et humaniste.

Comprendre

Étudier, connaître et décoder les comportements de l’équidé : l’observation des indicateurs chevaux et humains permet d’ajuster et de mettre en place des actions favorables à la personne.

Aider

Le travail d’équipe équicienne/cheval est d’aider et d’accompagner la personne dans son développement, en vue d’améliorer sa qualité de vie. C’est un moyen d’aider quelqu’un à s’aider.

Pour les personnes en situation de handicap, cette activité hors des murs de l’institution, donne la possibilité de s’extraire d’une atmosphère extrêmement prégnante ou tout est axé sur le handicap. L’équicie peut permettre de décontextualiser une prise en charge et rend la personne plus perméable, plus disposée à de nouvelles interactions.

Séance équicie enfant

L’équicien-ne

Un métier

Le diplôme d’équicien-ne est reconnu par l’État (arrêté du 20 Janvier 2014), et enregistré au répertoire national des certifications professionnelles.

Professionnel de la relation d’aide avec le cheval comme partenaire, l’équicien-ne est avant tout un professionnel de l’action sociale et médico-sociale et rassemble sous une seule identité professionnelle des compétences dans ces deux domaines.

L’équicien-ne a des connaissances précises dans de nombreux domaines :

  • relations humaines
  • construction de l’individu
  • comportement animal
  • communication inter-espèce
  • éthologie scientifique
  • psychologie
  • anatomie
  • communication (tant dans le domaine humain qu’animal)
  • il est également un cavalier confirmé
Aller plus loin

L’éthologie, Hélène Roche

Courant naturaliste de l’éthologie par Nikolaus Tinbergen

Une pédagogie adaptée

L’équicien-ne participe au développement de la personne en élaborant un projet à mettre en œuvre en équipe. Ce projet peut être à visée éducative, thérapeutique ou de loisirs.

Il-elle travaille, en complément du thérapeute, de l’éducateur ou de la famille, à l’établissement du lien entre le bénéficiaire et son environnement.

Il-elle s’appuie sur le projet de la personne, soit directement en accord avec elle, si ses capacités cognitives et verbales le permettent, soit avec la famille, soit avec l’équipe référente de la personne, ou encore avec un prescripteur médical, para-médical ou social.

Il-elle met à disposition des moyens en regard d’objectifs concrets, réels et vérifiables. Il-elle s’appuie sur des indicateurs d’apprentissages et comportementaux précis en vue d’une évaluation permettant de réactualiser les objectifs initiés. Professionnel de l’observation directe et non de l’interprétation, ses conclusions et synthèses émanent d’une analyse faite à partir d’un recueil de données.

Le métier d’équicien-ne présenté par Isabelle Claude

Enfant qui court avec le cheval

L’équidé

La médiation équine

Le cheval révélateur des comportements humains.

Le cheval, avec ses multiples fonctions et qualités, sert de support, de médiateur, pour amener la personne à retrouver un lieu de plaisir et d’expression sur le mode corporel. Il nous offre une proximité affective, émotionnelle et corporelle.

Il est le centre et l’incarnation de tout un ensemble de signifiants au niveau du réel, du symbolique et du fantasmatique. Ce médiateur hors pair peut apporter des informations sur l’état émotionnel de la personne et influencer positivement son développement physique et psychique.

De la relation avec le cheval, naissent l’utilisation et le développement des pleines capacités de la personne, qu’elles soient psychologiques ou corporelles :

  • communication
  • adaptation
  • apprentissages
  • concentration
  • conscience de soi et de l’autre
  • gestion émotionnelle
  • équilibre postural
  • rééducation motrice
  • utilisation de la motricité fine et globale
  • éveil des sens.
Le concept du cheval miroir

Concept initié par Isabelle Claude, et qui illustre la capacité des chevaux à nous révéler à nous-même.

Grâce à leur perception sensorielle développée ainsi qu’à leur sensibilité, ils mettent en lumière nos côtés obscurs, ceux qu’on ne comprend pas toujours.

Au delà de l’apparence, le cheval nous dévoile et nous aide à comprendre les émotions profondes qui nous habitent.

Laissez-vous guider, à la rencontre de vous même.

La mise en relation avec le cheval va permettre de mobiliser les capacités de la personne, à mettre en place des apprentissages ou à développer de nouveaux comportements.

Cela permet de gagner en complicité, en affirmation de soi et de prendre sa place dans l’espace.

Le cheval miroir de nos émotions, Isabelle Claude
Séance d'équicie

La pratique de l’équicie

Tout au long des séances d’équicie, l’équicien-ne porte une attention particulière à la prise en compte de ce qui est exprimé, et garantit ainsi, autant que possible, les conditions d’une relation positive et le bien-être de la personne comme de l’équidé.

Les séances d’équicie proposent différents types d’ateliers, tout en y mêlant le plaisir du jeu.

Apprentissages simples et complexes qui permettent de travailler à l’amélioration de :
  • la communication
  • la latéralité, le positionnement dans l’espace
  • la tonicité, le sensoriel, l’affect et le langage
Prendre soin de l’animal favorise :
  • la prise de conscience de l’intérêt à l’autre
  • la notion de responsabilité, d’utilité à l’autre
  • le tissage de liens, le renforcement du lien social
  • l’initiation de la possibilité que l’on peut prendre soin de soi, ou que quelqu’un peut prendre soin de l’autre
Communiquer avec le cheval en liberté vise à développer :
  • son langage verbal et non-verbal
  • la confiance en soi
  • l’affirmation de soi

Vous avez un projet ?

Des questions ?