loader image

Étiquette : <span>ski-joering</span>

Cheval bâté en montagne lors d'un portage En savoir plus

Portages, Randos,…

chevaux en pleine montagne lors d'un portage

Randos, portages et ski joëring

Randonnées, portages, bivouacs…

L’association souhaite mettre l’accent sur la convivialité et le partage et propose des randonnées en compagnie de nos chevaux de bât et de leur accompagnatrice.

Envie de vivre une belle expérience de randonnée itinérante ?

Rien de tel que de partir en compagnie de nos chevaux !

C’est l’occasion de souffler, de prendre son temps, de vivre l’instant présent.
C’est allier le plaisir d’être en pleine nature, avec la découverte de la relation particulière avec le cheval. Vivre, marcher, progresser, au rythme du cheval est une source de bien-être simple et efficace.
Pour les enfants, la randonnée redevient un loisir.

Équi’symbiose construit avec vous le projet de randonnée ou de bivouac qui vous correspond : durée, itinéraire, fonctionnement, faisabilité…
Selon votre projet, nous pouvons faire appel à un accompagnateur en moyenne montagne.

Tarif à la journée : 180 €

bivouac au bord du lac

Ski joëring

Le ski attelé, ski joëring (terme issu du norvégien : skikjøring ou du suédois : skidkörning) ou ski équestre, est une discipline sportive alliant le ski et un attelage animal, équestre. Il se pratique avec un cheval ou un poney attelé qui tire le skieur.

Les origines du ski joëring remontent à 2500 ans avant Jésus-Christ, date à laquelle on retrouve les premières traces en Scandinavie du Shörekjöring, ancêtre du ski joëring, qui n’est à l’époque qu’un moyen de locomotion. Au départ, cette activité était pratiquée par des paysans qui associaient une nécessité de travail, de déplacement ou de loisirs avec le cheval ou le chien et le ski.

Initialement moyen de transport, le ski joëring va évoluer vers le plaisir et la compétition. Les Suisses ont, entre autres, développé dès le début du XXe siècle cette discipline dans un but touristique et de compétition dont les plus fameuses demeurent les courses de Saint-Moritz.

À la fin du XIXe siècle, des disciplines équestres hivernales oubliées sont réapparues localement. En France, l’usage hivernal du cheval disparaît complètement après la Seconde Guerre mondiale pour réapparaître à la fin des années 1990. (Wikipédia)

Contactez-nous et construisons ensemble votre aventure !

Vous avez un projet ?

Des questions ?